Nanterre en total renouveau urbain

La ville des Hauts-de-Seine qui veut changer d’image se refait une beauté.

Avec la création de nouveaux quartiers notamment autour de l’Arche de la Défense, Nanterre est en train de changer de visage. La ville située dans les Hauts-de-Seine, va également se doter de nouvelles lignes de métro et de RER  afin de renforcer son attractivité.

S’il est une ville prometteuse à l’ouest de Paris, c’est bien Nanterre. La commune, qui jouxte La Défense dans le département des Hauts-de-Seine, s’apprête à vivre l’une des plus importantes révolutions de son histoire.

L’époque où Nanterre refroidissait les investisseurs avec ses cités et sa mauvaise réputation est bientôt révolue. De nouveaux quartiers sont actuellement en construction.

Le secteur des Groues en pleine mutation.

Après le quartier des Jardins de l’Arche, véritable passerelle entre La Défense et le quartier de Nanterre Préfecture, en 2017, c’est au tour des Bords de Seine de subir des changements. Le projet d’aménagement Bords de Seine sur le site des anciennes Papeteries prévoit à l’horizon 2025 la création d’un pôle économique constitué d’éco-industries.

Mais c’est surtout du côté de la Grande Arche que les changements seront le plus visibles et plus précisément dans le secteur de Groues, – futur onzième quartier de la ville – qui dispose de l’une des plus importantes réserves foncières de l’Ouest parisien.

Ce secteur est en pleine mutation. L’ambition des élus est d’en faire un quartier mixte et urbain : d’ici quinze ans, 5.000 nouveaux logements sur une surface de 340.000 m² devraient y être construits, ainsi que 200.000 m² de bureaux, 60.000 m² de commerces, équipements publics, espaces verts et autres activités économiques.

Deux nouvelles gares au cœur du développement urbain.

D’ici là, le secteur pourra compter sur la nouvelle gare Nanterre La folie qui accueillera à partir de 2022 Eole, la nouvelle portion du RER E qui permettra de desservir Nanterre d’est en ouest et de rejoindre Paris plus facilement (Nanterre–Magenta se fera ainsi en 12 min, contre 25 aujourd’hui).

En 2025, ce sera au tour de la future ligne 15 Ouest du métro du Grand Paris Express d’être connecté à cette gare. Ces nouvelles installations devraient contribuer au dynamisme des Groues.

Enfin en 2030, Nanterre, qui compte déjà 3 gares RER et le Transilien, accueillera, une deuxième gare Nanterre La Boule qui permettra aux usagers de rejoindre la Défense en 4 mn (contre 20 mn aujourd’hui).

Autre avantage de l’arrivée d’Eole, le développement d’un Pôle d’activité (ou cluster) dédié à la « finance ». La Défense – Nanterre va ainsi devenir le hub de l’ouest parisien. La transformation est donc bien en route !

Prix attractifs et potentiel de hausse.

Une transformation qui se répercute sur les prix de l’immobilier qui ne font que grimper mais qui restent encore abordables. Pour l’instant ! Le prix du mètre carré dans le neuf tourne autour de 5.000 euros même si certains biens s’échangent pour moins que ça. Un quatre-pièces de 75 m² dans une résidence neuve située à cinq minutes à pied de la gare RER A est ainsi proposé à 330.000 euros (soit 4.400 euros du mètre carré).

Le marché devrait évoluer. Grâce à tous ces projets d’aménagement, la ville présente en effet un potentiel de hausse important. Pour un investissement immobilier, Nanterre est la ville qui offre le plus de perspectives d’évolution de prix à moyen et long terme. D’ici à 2030, quand toutes les constructions seront achevées et que les quartiers se seront bien développés, Nanterre devrait être aussi chère que ses voisines Puteaux et Courbevoie. Les particuliers pourront alors revendre leur bien avec une plus-value substantielle. C’est donc le moment d’acheter à Nanterre !