Alfortville se redynamise

Au nord du Val-de-Marne, Alfortville se métamorphose.

Construction de logements, revitalisation de nombreux quartiers… : Alfortville, située dans le Val-de-Marne, s’est lancée dans une politique de grands travaux. L’objectif est de répondre à l’arrivée de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express prévue pour 2025.

Au sud de Paris, au confluent de la Marne et de la Seine, Alfortville jouit à la fois de la tranquillité de la campagne et du dynamisme propre aux grandes agglomérations. Située dans le Val-de-Marne (à 5 mn du centre de Paris via le RER D), la commune se caractérise par la mixité de ses quartiers. Elle profite notamment d’un centre-ville agréable et convivial avec ses zones commerçantes et toutes les commodités.

De nombreux équipements sont à la disposition de la population sur tout le territoire : un centre aquatique, une salle de boxe, plusieurs gymnases, un conservatoire, deux médiathèques, une école de danse, deux théâtres ainsi qu’un Pôle culturel.

Alfortville dispose en outre d’un tissu associatif très actif et d’une offre de soin médicale importante. La proximité avec les grands hôpitaux (Mondor, Chenevier…) est un réel atout.

Entre espaces verts et industries.

Au sud, les nombreuses zones industrielles contribuent à la réussite économique de la commune. Le Parc d’activités Val de Seine, idéalement situé à proximité de l’A86, accueille beaucoup de sociétés de services aux entreprises. La biotechnologie rayonne aussi avec le centre de recherches de Sanofi Aventis.

Enfin, la commune peut compter sur ses nombreux espaces verts et sa proximité avec la Seine. La rive de Seine est un secteur important qui intègre les berges du fleuve avec ses aménagements publics et paysagers ainsi que des espaces récréatifs sur les quais.

Ville résolument moderne, Alfortville s’est engagée voilà plusieurs années dans un vaste projet de rénovation urbaine afin de redonner un nouvel élan aux différents quartiers. Cela a commencé avec la requalification du secteur de la Confluence au nord de la ville et la création de la ZAC Bords de Marne.

Un renouvellement urbain permanent.

Puis les élus ont concentré leurs efforts dans le sud de la ville avec la transformation des quartiers Chantereine et Grand-Ensemble. Des logements, des commerces de proximité et des équipements publics ont ainsi vu le jour.

Mais ce renouvellement urbain est loin d’être terminé ! Avec la démolition prochaine de trois anciennes tours, le quartier Chantereine poursuit sa métamorphose. De nouveaux bâtiments seront reconstruits et notamment des immeubles d’habitation – pas moins de 13 programmes immobiliers neufs sont actuellement en cours sur la commune dont une grande majorité au nord.

Une ville multiaccessible.

Il s’agit de répondre à l’arrivée de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express prévue pour 2025. Celle-ci mettra l’Aéroport d’Orly à 20 mn (contre 56 mn aujourd’hui) depuis la toute nouvelle gare Le Vert de Maisons (accessible depuis les communes d’Alfortville et de Maisons-Alfort).

En attendant, l’agglomération peut compter sur ses deux gares RER, la ligne 8 du métro ainsi que de nombreuses lignes de bus pour assurer les déplacements de ses habitants vers la capitale ou les autres villes de banlieue. Sans oublier les différents accès autoroutiers : l’A86, l’A4 et le périphérique parisien sont des axes très empruntés.

Entre 5.000 et 6.000 euros le mètre carré pour un bien neuf.

Tous ces équipements sont de nature à booster la demande de logements. D’autant plus que les prix sont beaucoup raisonnables que dans la capitale, pourtant si proche.

C’est notamment vrai pour les biens neufs dont le prix au mètre carré varie entre 5.000 et 6.000 euros selon les quartiers.Un trois-pièces de 65 m² dans une future résidence du nord de la ville est ainsi affiché 370.000 euros (soit 5.700 euros le mètre carré). Une bonne affaire pour le secteur !